Publié le 6 Août 2016

Robert Palmer (1949-2003)

Il est regrettable que l'image vendeuse mais réductrice répandue par MTV au milieu des années 80, celle du playboy tiré à quatre épingles entouré d'une myriade de jolies filles, ait fini par discréditer en partie le chanteur talentueux et le musicien sérieux que fut toujours Robert Palmer. Eclectique et avant-gardiste, il sut adroitement incorporer les musiques du monde et les sonorités électroniques à la Soul blanche de ses débuts.

Doté d'un goût sûr et d'une voix tour à tour suave et rauque, Palmer pouvait pratiquement tout chanter : Funk, Rock, Reggae, New Wave, Jazz, R&B,... En plus de 35 ans de carrière, il a exploré à peu près tous les genres musicaux, déroutant à chaque nouvel album la plupart des critiques et parfois une partie de son public. Même le large succès commercial rencontré assez tardivement avec des titres comme Addicted To Love ou Simply Irresistible n'aura pas entamé son intégrité artistique et son insatiable appétit musical.

 

 

« Je pense que la seule façon de réussir est de se mettre en danger et de faire quelque chose qui vient du coeur »   

bio-sign par vous  

Voir aussi Albums Photos enrichis avec légendes

Lire la suite

Rédigé par olivier

Publié dans #robert-palmer