Inspirations

Publié le 4 Novembre 2010

Dans les années 1960, Robert Palmer travailla brièvement en tant que graphiste et, durant toute sa carrière de chanteur, il porta une grande attention à ses pochettes d'albums avec de nombreuses références assumées: Jean-Luc Godard, Edward Hopper, Man Ray,...

 

In the 1960s, Robert Palmer briefly worked as a graphic designer and, during all his recording career, he took great care of his albums artwork with many assumed references: Jean-Luc Godard, Edward Hopper, Man Ray,...

 

Des scènes du film Alphaville de Jean-Luc Godard pour Sneakin' Sally Through The Alley

 

Des tableaux du peintre américain Edward Hopper (1882-1967) pour Pressure Drop

 

 

Le travail photographique de l'artiste surréaliste Man Ray (1890-1976) pour Secrets

 

Des dessins de l'illustrateur de science-fiction Virgil Finlay (1914-1971) pour Clues 

 

Les minotaures du peintre et sculpteur allemand Paul Wunderlich (1927-2010) pour Maybe It's Live 

 

Une gravure de l'artiste anglais Bert Kitchen pour Pride

 

Le graphisme du magazine allemand The Manipulator pour Heavy Nova

 

L'imagerie de l'artiste américain Patrick Nagel (1945-1984) pour tous les clips vidéo dirigés par Terence Donovan

 

Le mouvement Pop Art et une peinture du portraitiste Alan Hydes pour Honey

 

Une illustration de Virgil Finlay datant de 1953 pour Living In Fear du groupe The Power Station 

 

Rédigé par olivier

Publié dans #robert-palmer